Éthique et Déontologie

isabelle saleck, le 8 mars 2021

Dans son jugement du 10 février 2021, la Chambre Disciplinaire Nationale de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes a confirmé la sanction d’un mois d’interdiction d’exercice contre le Dr Geoffrey Migliardi.

“Les faits établis à l’encontre du docteur MIGLIARDI sont particulièrement graves, s’agissant des conditions hasardeuses d’exercice des soins, susceptibles de porter atteinte à leur qualité et de mettre en danger la sécurité des patients, dans un but de productivité. Ces faits sont également très graves, s’agissant de la pratique frauduleuse de facturation anticipée des actes. Ils sont au surplus difficilement excusables chez un praticien dont la thèse avait précisément pour objet « Les obligations du chirurgien-dentiste dans le contrat de soins ».”

Au regard de ce jugement, il est surprenant de voir le Dr Migliardi se présenter en deuxième position sur la liste “Les CDF” aux élections URPS dans la région PACA…

Il convient également de s’interroger sur le choix des CDF de confier au Dr Migliardi la possibilité de dispenser des formations aux jeunes praticiens de par sa position au sein de la filière U35 des CDF.

Parmi les valeurs essentielles que défend la FSDL, l’éthique professionnelle occupe une place primordiale. Un engagement syndical sans compromission nécessite un comportement exemplaire à chaque instant.

Les membres des listes FSDL se présentant aux élections URPS, du 31 mars au 7 avril, partagent bien évidemment ces mêmes convictions déontologiques, et auront à cœur de vous représenter honnêtement.

Extraits du jugement :

Lire la décision complète de la chambre disciplinaire nationale


Tous les articles