ACCUEIL / ACTUALITÉ / EDITO

Une première place syndicale consolidée.

45,06% des chirurgiens dentistes ont voté pour la FSDL !

Chères consoeurs, chers confrères, 

 

Les résultats définitifs des élections URPS confirment et consolident notre place de premier syndicat de la profession*.

 Avec 45,06% des voix  (soit 1200 votes supplémentaires par rapport aux résultats de 2015) vous avez exprimé votre souhait d’être défendu par une  FSDL forte et incontournable dans nos régions et principalement au niveau national.

 

Notre syndicat conserve toutes les régions déjà acquises en 2015 et en ajoute 2 supplémentaires,  Guadeloupe et Océan Indien.

Étant donné le contexte pandémique  peu propice au vote, on peut se féliciter du taux de participation 42,48% à ce type d’élection professionnelle 2 fois supérieur à ceux  concernant les médecins (22,66% par rapport aux 39,92% de 2015).

 

Le bureau national, l’ensemble des cadres de la FSDL et moi même  tenons  tout d’abord à remercier les milliers de chirurgiens dentistes libéraux qui nous ont accordé leur confiance. Nous y voyons une reconnaissance du travail accompli durant ces 5 dernières années mais surtout une volonté de nous soutenir dans notre combat quotidien contre toutes celles et ceux qui tentent d’affaiblir notre exercice libéral.

 

Nous avons toujours oeuvré pour l’amélioration de notre profession sans jamais dévier de notre objectif, ce qui nous permet d’être devenu au fil des années un syndicat bien SOLIDE sur ses bases.

 

Nous remercions également l’ensemble des candidats ayant porté haut et fort nos valeurs et dont les convictions restent inébranlables. Sans leur engagement et leur détermination nous n’aurions pu présenter sur l’ensemble du territoire des listes et pour cela nous leur  en sommes extrêmement reconnaissants.

 

Dans les semaines à venir, nos élus constitueront les bureaux régionaux des URPS en s’attachant au principe démocratique qui veut que le syndicat ayant récolté le plus de suffrages dirige la région mais en sollicitant bien évidemment la collaboration active de nos concurrents syndicaux.

 

Les défis qui nous attendent sont nombreux et nous ne pouvons plus perdre  de temps dans des querelles syndicales inutiles à partir du moment où nous œuvrons tous ensemble vers un seul et unique but : redonner de la fierté à notre exercice libéral malmené.

 

A titre personnel, je voudrais remercier le fair-play du Président des CDF, Thierry Soulié, qui n’a pas attendu la proclamation des résultats pour m’adresser ses sincères félicitations pour cette victoire électorale.

 

Maintenant, retournons au travail pour défendre tous les chirurgiens dentistes libéraux ! 

Dès demain, nos représentants seront en visioconférence avec le Directeur de la Sécurité Sociale au Ministère de la Santé, M. Franck Von Lennep  et le 22 avril avec Madame Carole Bousquet Bérard, Conseillère Santé, Solidarités, Protection Sociale,  Cheffe de Pôle au cabinet de Jean Castex à l’Hôtel Matignon pour aborder tous les sujets concernant la profession.

 

Patrick SOLERA

Président de la FSDL

 

*Les équilibres syndicaux à l’issue de ce scrutin sont les suivants :

  • Les Chirurgiens-dentistes de France (CDF) passent de 37,56 % en 2015 à 41,44 % en 2021.
  • La Fédération des syndicats dentaires libéraux (FSDL) passe de 39,15 % en 2015 à 45,06 % en 2021.
  • Union dentaire (UD) passe de 23,28 % en 2015 à 8,71 % en 2021.
  • Le Syndicat des femmes chirurgiens-dentistes (SFCD) obtient 4,77 % en 2021.

Avec moins de 10% des suffrages, le SFCD et l’UD ne devraient plus être considérés comme des syndicats représentatifs de la profession et ne pourront pas signer un avenant ou une convention jusqu’aux prochaines élections de 2026.